Ashtanga Yoga

"Le Yoga, en tant que style de vie et philosophie, peut être pratiqué par tous ceux qui aspirent à cette entreprise, car il appartient à l'humanité toute entière. Il n'est la propriété d'aucun groupe ni d'aucun individu, et peut être accompli par chacun, en tous points du globe, quelles que soient sa classe sociale, ses valeurs ou sa religion". Shri K Pattabhi Jois, Yoga Mala 1962

PATANJALI_MYP

 

L’Ashtanga Yoga en tant que pratique physique a été théorisé il y a environ 4000 ans dans l’ancien texte intitulé Yoga Korunta, du devin védique Rishi Vamana. Ces écrits sont le fondement de ce qu’est l’Ashtanga Yoga d’aujourd’hui. Il furent redécouverts par le maître yogi indien Shri T Krishnamacharya, et transmis à plusieurs de ses disciples, dont Shri K Pattabhi Jois. Aujourd’hui, son petit-fils Sharath enseigne au shala de Mysore avec sa mère Saraswathi, la fille de Pattabhi Jois.

L’Ashtanga Vinyasa Yoga est une série dynamique et progressive de postures, reliées entre elles par le souffle. En pratiquant la respiration (Ujjai), les postures (Asanas), et la direction du regard (Dristi), nous cultivons une conscience plus précise des sens et du corps, aboutissant à une profonde écoute interne. Une pratique régulière de l’Ashtanga Yoga améliore la circulation, purifie, fortifie et équilibre le corps et l’esprit. Elle nous donne un corps plus léger et plus fort à la fois, et un esprit calme et tranquille -autant d’éléments qui nous permettent progressivement de traverser l’existence comme des êtres entiers et complets.

ASHTANGA YOGA – LES HUIT BRANCHES

Le terme Ashtanga Yoga vient du sanskrit Astau, signifiant ‘huit’, et Anga, qui signifie ‘branche’. Le sage Patanjali dans ses Yoga Sutras (200 av. JC) fut le premier a sysématiser une approche du Yoga classique, dans laquelle il fait référence à l’Ashtanga Yoga comme au ‘Yoga à huit branches’. Ces branches sont les étapes par lesquelles passe le pratiquant avant d’atteindre l’état de Yoga, ou de réalisation de Soi. Grâce à ces huit branches, nous apprenons à considérer et à intégrer toutes les facettes du Yoga; c’est là que réside leur beauté. Elles sont toutes liées les unes aux autres, et peuvent être pratiquées simultanément; mais elles structurent aussi une progression logique dans laquelle chaque branche prépare le pratiquant pour la suivante.

Les deux premières branches sont les Yamas & Niyamas: dix principes universels qui concernent notre manière de vivre dans le monde, notre rapport à nous-même, aux autres et à notre environnement. Le premier des Yamas est Ahimsa, la non-violence: elle est le fondement de toute pratique du Yoga. La troisième des huit branches est Asana: c’est la pratique physique, posturale, que la plupart des occidentaux associent aujourd’hui au Yoga. Les Asanas sont conçus pour purifier, équilibrer et stabiliser le corps, ainsi que les canaux énergétiques qui le traversent, pour permettre au souffle et au Prana (énergie vitale) de circuler librement. Le Pranayama, la quatrième branche, sont les exercices de respiration yogiques qui approfondissent le processus de transformation en nous enseignant à apprivoiser, diriger et canaliser cette énergie vitale. Les quatre premières branches emmènent le pratiquant vers la cinquième branche, Pratyahara, « le pont » entre le Yoga externe et le Yoga interne: Pratyahara est quand nous n’expérimentons plus nos perceptions comme des entités séparées mais comme une partie d’un tout. Dharana -la concentration, Dhiyana -la méditation et Samadhi -l’état de béatitude ou de réalisation de soi, sont les trois dernières branches du Yoga, qui se déploient naturellement lorsque nous permettons aux quatre premières de s’établir.