MATHILDE

MATHILDE_STUDENTSNom: Mathilde Kummerman

Âge: 46

Nationalité: Française

Métier: en formation BTS diététique.

Quand et comment as-tu commencé le yoga ? J’ai commencé en juin 2002, à reculons, quand mon mari m’a proposé de tester un cours de yoga et insisté. J’avais eu deux expériences ennuyeuses et une troisième embarrassante par la teneur simplette et ésotérique des propos de l’animatrice.

Qu’est-ce que le yoga a changé en toi ? Ce n’est pas tellement le yoga qui m’a changée mais les personnes qui me l’ont transmis. Les premiers effets de la pratique de l’Ashtanga ont été très rapidement observables : renforcement de la musculature du dos, redressement du rachis, fonte du gras abdominal, baisse de la tension artérielle. Il n’y a là que des changements que n’importe quelle activité régulièrement pratiquée apporte. Ce qui a vraiment changé, c’est de continuer avec Kia qui m’a donné envie de m’engager, d’aller voir plus loin. Depuis 2009, sa technique, ses conseils m’ont non seulement fait progresser dans ma façon d’aborder les postures mais ont eu des répercussions sur mon mode de vie. Je ne me suis jamais sentie aussi bien, ce qui n’est pas encore ça mais déjà ça.

Où trouves-tu l’inspiration pour continuer à pratiquer ?  L’inspiration ? À la fin de l’expiration, peut-être ? Pour moi, c’est le corps qui décide, l’esprit s’adapte. Quand le corps se redresse et se renforce, l’esprit n’a plus qu’à bien se tenir.

Décris ta pratique quotidienne en 3 mots ! Éveil et mise-en-route avec la patate, s’il vous plaît.

Où vas-tu pour trouver la paix à Paris ? Je reste où je suis, c’est bien.